Battle Arena

Un rendez-vous pour les joueurs de WHFB.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Edhil Étoile Grise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lenidem
Orque
Orque
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 30
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Edhil Étoile Grise   Dim 9 Fév - 17:31

Journal de bord du commandeur Edhil Étoile Grise

Alors que nous voguons vers cette île me reviennent en mémoire les paroles de mon père, prince-marchand de Lothern et instigateur de cette expédition. "Mon fils, me dit-il ce jour-là, tu sais que notre famille, l'une des plus prospères et des plus respectées du royaume, a bâti sa fortune sur le commerce maritime. Nous étions parmi les premiers à explorer les mers, à aborder des terres inconnues, et à pratiquer le troc avec les plus fréquentables des autres races. Celles qui ne l'étaient pas, il nous a fallu les combattre, et bien souvent nous avons risqué et versé notre sang, loin de notre île bien-aimée. Et notre bravoure et notre audace se sont avérées payantes. Du moins jusqu'à maintenant. De nos jours, en effet, par l'action de notre vénérable Roi-Phénix Finubar, béni soit son nom, les routes commerciales sont désormais à peu près sûres. Nous nous en réjouîmes dans un premier temps. Mais très vite apparurent de nouveaux concurrents : ces opportunistes virent là l'occasion de commercer dans une sécurité relative, et, contrairement à nous, au mépris de la sûreté de leurs équipages, ils affrétèrent des navires pour ainsi dire désarmés. Cette stratégie discutable leur a permis de réduire considérablement leurs frais et donc de revendre leurs marchandises à vil prix. De tels procédés ne sont pas les nôtres, car nous sommes gens de principes. Pour le moment les affaires tournent encore bien, car nous avons de l'expérience et une clientèle fidèle. Mais à terme nos concurrents acquerront la première, et la seconde finira par aller là où est son intérêt. C'est pourquoi il nous faut agir sans tarder, tant que nous sommes à même de le faire. À l'audace nous devons opposer la témérité. Il nous faut réitérer nos exploits de jadis : trouver de nouveaux débouchés, défricher de nouvelles terres. La tâche te semble ardue? Elle l'est, certes, mais n'est point impossible. Il se trouve que j'ai en ma possession une certaine carte... grâce à laquelle, si mes espoirs s'avèrent fondés, nous trouverons le moyen de frapper un grand coup et de réaffirmer notre suprématie."
À mes questions sur cette carte il resta évasif, ne voulant en révéler la provenance, mais il laissa entendre qu'elle lui avait été cédée, ou confiée, par une personne au-dessus de tout soupçon. Il m'apprit aussi qu'il faisait jouer ses alliances avec les autres maisons afin de rassembler la force la plus puissante possible, car "quel que fût le trésor dissimulé sur cette île, il ne fallait pas s'attendre à mettre la main dessus sans avoir à livrer bataille".
À ce jour encore, j'ignore en quoi peut consister le trésor en question, mais mon père doit assurément fonder de grands espoirs dessus pour avoir usé ainsi de toute son influence. Il se peut que la situation de notre famille soit plus alarmante qu'il n'ait bien voulu l'admettre... J'ai toutefois l'impression qu'il y a autre chose encore. Il ne m'a pas paru aussi assuré que d'habitude, et je ne peux m'empêcher de me questionner sur la provenance de cette carte. Pourquoi avoir gardé le silence à ce sujet?
Nous parlâmes encore un peu, discutâmes des préparatifs, et j'allais prendre congé lorsqu'il me rappela. "Edhil, me dit-il... Bien sûr, tu porteras mes armes, et je sais que tu feras honneur à notre lignée. Cette expédition est d'une importance cruciale, je ne te le cache pas. Tu seras brave, ça ne fait aucun doute. N'oublie pas toutefois... que nul trésor ne vaut la vie... et qu'il est plus facile pour un commerçant de vivre sans le sous que pour un père de survivre à son fils."
Je m'inclinai, ne sachant que répondre, et il me congédia d'un geste avant de se tourner vers la fenêtre.


Dernière édition par Lenidem le Lun 10 Mar - 22:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenidem
Orque
Orque
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 30
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Edhil Étoile Grise   Dim 16 Fév - 0:39

Journal du commandeur Edhil Étoile Grise, premier soir sur l'île

Nous avons accosté sur cette île mystérieuse à la tombée du jour. L'organisation du campement a requis toute mon attention, c'est pourquoi je n'écris ces lignes que maintenant, à la lueur des bougies, tandis que la lune et les étoiles scintillent au dehors. Des éclaireurs ont été dépêchés pour observer les alentours. Il semble n'y avoir aucun danger dans les parages, mais demain à l'aube je mènerai une force d'exploration un peu plus conséquente afin d'en être sûr. Ce n'est peut-être rien, mais il m'a semblé apercevoir un étrange nuage planer non loin au-dessus de la côte. Phénomène naturel ou non, mon cœur ne sera tranquille que lorsque son origine sera connue.


Dernière édition par Lenidem le Lun 10 Mar - 22:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenidem
Orque
Orque
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 30
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Edhil Étoile Grise   Dim 16 Fév - 12:52

Premier soir sur l'île, dans les quartiers du commandeur Edhil

Edhil terminait sa phrase lorsqu'il perçut comme un infime déplacement d'air derrière lui. Impassible, il finit d'essuyer sa plume. Puis, vif comme l'éclair, il bondit sur ses pieds, fit volte-face en dégainant dans le même mouvement et abattit sa lame... qui fut bloquée par une autre épée.
Un elfe à l'aspect sombre se trouvait face à lui. Tout en maintenant sa garde, Edhil recula légèrement afin de gagner une distance plus sûre, de laquelle il pourrait observer ne serait-ce qu'un peu son adversaire.
L'autre le laissa faire. C'était bien un elfe, entièrement vêtu de noir et le visage cagoulé. La première pensée d'Edhil fut que les Druchii les avaient précédés sur cette île et qu'ils lui avaient dépêché l'un de leurs infâmes assassins... Mais l'intrus baissa sa lame et, d'une voix quelque peu altérée par sa cagoule, lui adressa ce compliment :
- Impressionnant. Vous êtes rapide et vos sens sont affûtés. C'est une bonne chose. Peut-être avez-vous une chance de survivre à ce qui se prépare...
- Qui êtes-vous? demanda Edhil, plus vigilant que jamais.
- Qu'importe mon nom? dit l'autre en rengainant. J'en ai eu un à ma naissance, que j'ai porté longtemps. J'en porte un autre désormais. Mais il ne vous éclairerait ni sur moi, ni sur mon but.
- Je ne vous ai pas demandé votre nom, mais votre identité, fit Edhil, toujours en alerte. L'intrus pouvait chercher à le désorienter par ses paroles pour mieux frapper par surprise. Une épée au fourreau ne signifiait pas grand chose.
- C'est juste, répondit l'autre. Eh bien! commençons par le nom, et voyons s'il vous donnera quelque indication sur la personne. Le nom de Dar Vashram vous évoque-t-il quelque chose, "Étoile Grise"?
Dar Vashram... Ces syllabes avaient effectivement du sens pour Edhil... un sens sinistre... Il s'efforça de rassembler ses souvenirs... et soudain il se souvint, et son visage exprima la stupéfaction. À ce moment, si tel avait été son dessein, l'autre aurait facilement pu se jeter sur le commandeur pour l'égorger ou le poignarder avant qu'il ne pusse penser à réagir.
- La mort vêtue de noir... récita Edhil.
- C'est bien de moi que parle ce médiocre poème. Puisque vous semblez au fait de ma réputation, et que je le suis de la vôtre, nous pouvons considérer que les présentations sont faites.
- Si vous êtes bien celui que vous dites... Qu'êtes-vous venu faire sur cette île?
- M'occuper de mes affaires, qui ne regardent que moi. En revanche, je veux bien vous révéler la raison de ma présence dans votre tente.
Edhil hocha la tête. Il tenait toujours son épée à la main, mais celle-ci était désormais abaissée. Bien sûr, il pouvait s'agir d'une mystification. Mais outre le fait que ce prétendu Vashram correspondait parfaitement à la description qu'on lui en avait faite, il se sentait poussé à croire que cet homme disait la vérité sur lui-même.
Vashram, ou qui que ce fût, entama ses explications.
- Pour ce soir, je suis venu vous avertir. Ni plus ni moins. Cette île, Ardentia, est infestée de créatures mauvaises ou simplement stupides, mais dangereuses. Des nains, par exemple, ont accosté tout près d'ici peu avant vous. C'est la vapeur produite par leur "navire" que vous avez aperçue. (Edhil nota mentalement que le rôdeur avait eu le loisir de lire par dessus son épaule un certain temps, ce qui lui déplut énormément, mais ne dit rien.) Eux ont dû remarquer vos voiles, et vous les rencontrerez bien assez tôt. Dès demain, sans doute. L'affrontement est plus que probable. Mais mes Fantômes veillent et vous aideront s'ils le peuvent. Quant à vous... si vous survivez à cette première épreuve, il sera temps de vous poser certaines questions. Comme par exemple, l'intérêt que peut revêtir une vulgaire chasse au trésor pour un prince vivant déjà dans l'opulence...
- Insinueriez-vous que le prince Dimnar poursuivrait des objectifs cachés... voire peu avouables?
- Au contraire. Je n'insinue pas, j'affirme.
- C'est ridicule. Il est l'un des plus fidèles amis de mon père...
- Lequel est un débauché et un libertin, puisque vous en parlez. Il n'est guère sage de se fier à lui non plus.
- Est-ce une plaisanterie? Vous me recommandez de me méfier de mon propre père, à présent? Pourquoi pas de mon ombre, tant que vous y êtes?
- Pourquoi pas, en effet? C'est ce que je fais, et cette précaution m'a sauvé plus d'une fois. Mais je ne suis pas venu pour vous convaincre. Seulement vous avertir.
Ayant dit ceci, il se dirigea vers l'un des pans de la tente, s'accroupit, et le souleva légèrement.
- Je dois me hâter. Nous nous reverrons, Étoile Grise, ne serait-ce que de loin, mais j'ignore si nous aurons l'occasion de converser à nouveau. Je l'espère en tout cas. Il y a plaisir à parler avec un homme d'esprit...
Et sur ces mots d'une cinglante ironie, il disparut dans la nuit.


Dernière édition par Lenidem le Lun 10 Mar - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenidem
Orque
Orque
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 30
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Edhil Étoile Grise   Lun 10 Mar - 22:46

Bref entracte

Le commandeur Edhil ouvrit les yeux. Il sortait d'un rêve atroce dans lequel il luttait contre des guerriers nains : il avait beau faire preuve de souplesse, esquivant et contre-attaquant avec toute la vitesse et la précision d'un Asur bien entraîné, les coups de marteaux pleuvaient si drus qu'il ne pouvait les éviter tous. Il finit par tomber, brisé. Et il constata avec horreur que tandis qu'il chutait la stature de ses adversaires grandissait, et que l'éclat de leurs armures, de brillant comme l'argent, devenait terne comme une nuit sans lune : une fois au sol il releva péniblement la tête, et vit que ses bourreaux étaient désormais de vrais suppôts des dieux sombres...
Par bonheur, tout s'arrêta là.
- Vous voilà éveillé, fit une voix familière. Je ne vous cache pas que nous avons craint pour vous...
Edhil tourna la tête. Il était allongé sur sa couche, dans sa propre tente. À son chevet se trouvait Assmir. Ce mage talentueux avait été le bras droit du jeune noble en plus d'une occasion, et ce dernier avait rapidement appris à compter sur ses sortilèges à la fois sobres et efficaces.
- La bataille?... demanda Edhil.
- A été remportée grâce à vous, répondit le mage. Les nains se sont repliés avec de lourdes pertes et ne menacent plus nos positions, pour le moment du moins. Quant à nos effectifs, ils sont pour ainsi dire intacts. Le second régiment de lanciers a fui le champ de bataille, mais tous ses membres ont regagné le camp sains et saufs. Ils ont été sévèrement punis, bien entendu.
- Ces nouvelles semblent bonnes. D'où vient donc ce nuage qui assombrit vos pensées?
Avec un mince sourire, Assmir tendit à Edhil un petit paquet.
- Ceci m'attendait devant ma porte ce matin.
Non sans appréhension, Edhil défit le paquet. Il ne contenait qu'un seul objet : un carreau d'arbalète fendu en deux... un carreau de petite taille, empenné de noir. Sa signification était évidente. Le bon côté des choses, c'était que la vigilance de Dar Vashram et de ses Guerriers Fantômes ne se relâchait manifestement pas.
- Une arche noire a été repérée non loin vers le sud... Nos observateurs me signalent qu'une petite armée se dirige par ici. À en juger par les remous des vents de magie, une sorcière au moins l'accompagne.
- Vers le sud... N'y a-t-il pas là une plaine où, en faisant vite, nous pourrions combattre à notre aise?
- En effet. C'est aussi de là qu'émanent les ondes étranges que nous avions perçues.
- Très bien. Apprêtons-nous sur-le-champ.
- Sauf votre respect, commandeur, je doute que vous soyez en état.
De fait, à peine levé, Edhil fut pris de vertige, si bien qu'il fut forcé de s'asseoir sur sa couche. Décidément, ces maudits nains ne l'avaient pas épargné...
- Si vous vous battez maintenant, repris Assmir, vous risquez fort d'encourir des blessures plus graves... dont, cette fois, vous pourriez ne jamais vous remettre.
Edhil considéra les propos du magicien. D'un côté, il était de son devoir de mener ses troupes et de montrer l'exemple en combattant en première ligne... sans parler de l'honneur de sa famille qu'il lui fallait préserver de toute tache. Mais de l'autre, n'était-ce pas son rôle de privilégier la victoire de son camp, au lieu de se mettre en avant, lui personnellement? Il en était là dans ses réflexions lorsqu'une sentinelle demanda à être reçue d'urgence.
- Commandeur, dit-elle, un navire aux voiles blanches est sur le point de mouiller dans nos eaux. Nous ne l'avons pas repéré plus tôt à cause de la brume... Il vient d'Ulthuan, sans doute possible.
Le noble et le mage échangèrent un regard. Les renforts, déjà? Si c'était eux, ils avaient au bas mot une semaine d'avance. Alors qui? Et comment d'autres Asur pouvaient-ils être déjà là... à moins d'avoir su à l'avance dans quelle situation ils se trouvaient?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edhil Étoile Grise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edhil Étoile Grise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Umbre Tombétoile
» Estreïlla - L'étoile guérisseuse
» La cabale de l'étoile noire
» le site de la compagnie grise
» Stardust: le mystère de l'étoile.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Battle Arena :: Warhammer Battle :: Campagne Ardentia-
Sauter vers: