Battle Arena

Un rendez-vous pour les joueurs de WHFB.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des nouvelles d'Athel Loren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Des nouvelles d'Athel Loren   Ven 12 Aoû - 23:57

Nuit de pleine lune aux abords de la clairière du Grand Chêne

Deux gardes sylvains bavardent de l'étrange assemblée réunie derrière eux.

- Tu sais pourquoi les clans se sont réunis ce soir ?
- ...
- En tus cas, c'est étrange ... et cela ne présage rien de bon ...
- ...
- Tu as remarqué comme la forêt est silencieuse ces derniers temps. J'en ai parlé avec le maître Forestier Althéar. Il semble inquiet lui aussi. Il m'a dit qu'il ne se rappelle pas avoir déjà éprouvé cette sourde angoisse qui l'étreint certaine fois quand il s'enfonce en Athel Loren.
- ...
- Tu ne dis rien ?
- Non ... J'essaye d'entendre ce qu'ils disent !
- Tu sais bien que tu ne peux pas !
- C'est vrai ... mais j'aimerai bien savoir ce qui se passe ... et c'est pas ce que tu viens de me raconter qui va me rassurer !

Isyrendhir, Grande Prophétesse demande la parole.

Vous savez tous pourquoi la Grande Assemblée est réunie ce soir. Notre roi Orion est parti depuis bien des lunes avec nos valeureux guerriers. Et comme vous le savez tous, ils ne sont pas rentrés. J'ai décidé d'invoquer les Grands Esprits de la forêt pour en savoir plus.
Esprits de la Forêt, mes soeurs et mes frères sylvains, le vent m'a apporté de biens mauvaises nouvelles et le terreau primal est rouge ! Vous savez tous ce que cela signifie : Athel loren va entrer en guerre.
J'ai demandé aux maîtres forestiers de surveiller les abords d'Athel Loren ainsi qu'aux maîtres faucons de partir en reconnaissance pour connaître l'ennemi qui veut nous surprendre.
Et comme un malheur n'arrive jamais seul, j'ai de bien mauvaises nouvelles, mes amis ! Plusieurs troupes du Vieux Monde se déplacent vers le Nord. Elles semblent converger vers une zone impie.
Illidel, le Grand Maître faucon a retracé l'itinéraire de notre roi Orion. Il semble que lui aussi se soit diriger vers ces terres désolées.
L'hiver arrivera bientôt et les attributs d'Orion doivent réintégrer Athel Loren. Il en va de notre sécurité et de notre survie !
Je demande la levée d'une expédition pour récupérer les attributs d'Orion.

Pendant qu'Isyrendhir s'asseyait, un silence pesant avait envahit la clairirère et les regards interrogateurs des clans se posaient sur Dérenthil, le maître du conseil des Clans.
Après de longues minutes, Dérenthil se leva et prit la parole.

Je partage les craintes D'Isyrendhir. Les signes parlent d'eux-mêmes. Athel Loren s'est replié sur elle-même et attend nos décisions. C'est pourquoi je propose Naérath pour son courage et ses qualités de bretteur. Il est apprécié de ses troupes et tous le respectent. Quant à ses victoires, même si elles ne sont pas légendaires, elles parlent en sa faveur ! je soumets ma proposition au vote des clans.

Les Maîtres des clans acquiessèrent et les palabres commencèrent suivis de quelques conciliabules. Après quelques temps, tous réintégrèrent la clairière et Dérenthil reprit la parole.

Les clans ont parlé. Naérath nous raménera les attributs d'Orion. Qu'il en soit ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Re: Des nouvelles d'Athel Loren   Lun 22 Aoû - 23:56


Carnet de route de Naérath : Jour 0

Après quelques jours de navigation vers le nord, nous abordons enfin la terre ferme.
Les troupes sont transis de froid et le moral n'est pas très haut.
Le brouillard, le froid et la pluie verglaçante y sont pour beaucoup. Le choix du transport aussi !
Enfin, le débarquement.

Face à nous, un bâtiment fortifié qui semble avoir subi les affres du temps et des nombreux assauts, surplombe une sorte de colline.
Je reconnais le style architectural des nains. Les troupes aussi. Elles semblent ragaillardies et je ressens la colère sourde et ancestrale qui nous galavanise pour nous amener exaltés au combat.
Sans que je ne donne d'ordre, l'assaut est donné dans un fracas infernal.
Vide ! Il n'ya rien ! Des restes de murs écroulés, des portes éventrées et des poutres fracassées !
Après le bruit et la fureur, le silence étrange et pesant.

Les troupes sont lasses. Elles se sont installées dans les ruines et attendent un hypothétique ennemi ... mais le brouillard environnant ne laisse rien transpercer.
Demain, il faudra partir, sinon le moral des troupes va s'en resentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Re: Des nouvelles d'Athel Loren   Mar 23 Aoû - 0:32

Carnet de route de Naérath : Jour 1

La nuit a été longue. Les conditions du bivouac sont éprouvantes : aucun abri, un temps effroyable, un silence étouffant suivi de tempêtes fracassantes.
Une délégation des Esprits de la Forêt est venue m'informer du moral des troupes et de leur impatience. Comme prévu, ce n'est pas fameux.
La plupart préférerait un ennemi tangible que ces périgrinations qui nous poussent à nous promener au milieu de nulle part.
Je vais faire un tour parmi les troupes en fin de matinée.

J'ai envoyé des messages par pigeons voyageurs ... les clans ont répondu : L'Oracle pourrait nous aider ...

Une brise d'Ouest s'est levée vers midi. J'ai informé les troupes que nous reprenions la mer.
J'ai croisé quelques regards noirs. Ils désapprouvent mais il nous faut trouver l'Oracle.

A peine montés dans les embarcations que le vent a redoublé en force. le temps s'y est mis aussi. La grêle et la pluie verglaçante nous transperçent.
Il va falloir éviter de démater et de dériver ! Mais tenir un cap dans ces conditions relève de la magie.
Je vais faire une petite prière aux dieux pour le voyage.

Tout ce qui arrive m'amène à me poser des questions sur nous, le Peuple d'Athel Loren. Je crois que nous vivons dans notre belle Athel Loren en paix mais que nous sommes enfermés dans notre autarcie ...
Il faudra que j'en parle à mon retour. Nous ne sommes peut-être pas prêt pour un tel voyage ... mais je resterai digne de la confiance que les clans m'ont accordés et je mènerai ma mission à son terme !
Il va falloir accoster sur une autre côte ...
Je vais refaire une prière aux dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Carnet de route de Naérath : Jour 2   Dim 28 Aoû - 18:52


Carnet de route de Naérath : Jour 2


Les dieux ne m'ont pas entendu ... la mer a grossi et le vent souffle en tempête ...

Les embarcations sont soulevées et retombent dans des creux de 10 mètres. Nous avons bien du mal a conservé le cap.
Le vent et la grêle balayent les ponts et les hommes se démènent aux manoeuvres pour éviter de voir les barques se retourner.

Il y a quelques heures une barque a dématé mais les troupes sont motivées ... elles ne sont pas venues jusqu'ici pour mourir en mer. Elles ont créé un autre mat et à ma grande surprise, elles ont rattrappé leur retard.

Le capitaine m'a demandé le cap et je lui ai confirmé que le vent d'Ouest nous emmenerait à destination. Il n'est pas très confiant et m'a annoncé que nous allons devoir affronter la tempête.

J'ai traversé plusieurs fois les ponts de nuit comme de jour pour donner du courage à mes troupes mais celles-ci ne croisent plus mes regards et écoutent à peine mes encouragements.
J'ai fait le point, il n'y a plus qu'à attendre l'arrivée des côtes et la levée du brouillard quand ce n'est pas celle de la pluie qui forme un rideau devant nos yeux.
Je vais faire une prière aux dieux de la guerre, qu'il nous accorde de mourir au combat plutôt qu'en mer si loin de chez nous, si loin de notre belle Athel Loren.
Je pense à la reine Ariel qui a encouragé le peuple d'Athel Loren à traquer le mal hors des bosquets sacrés et à défendre ceux-ci des incursions impies.

Mais une vague plus grande que les autres a bien failli jeté deux hommes à la mer. Ils sont exténués, je vais les remplacer et aider à la manoeuvre.
En tirant sur la corde avec mes compagnons d'infortune, je récite ma litanie aux dieux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Un périple   Sam 3 Sep - 12:52

Carnet de route de Naérath : Jour 3

La tempête a redoublé une partie de la nuit ... les hommes sont épuisés ...
J'ai aidé à la manoeuvre toute la nuit ... je suis si fatigué ...
Je vais refaire une prière aux Dieux

Au petit matin, une sorte de lueur blafarde a annoncé l'aube puis s'est amplifiée pour devenir jour au sein du rideau de brouillard qui nous voile l'horizon ...
La vigie a soudain hurlé de joie en entendant une sorte de cri d'oiseau ... bien que je doute que des oiseaux vivent dans ces contrées si inhospitalières.
Enfin, si ce n'était pas un oiseau, cette sorte de bête volait et a bien failli emporté la vigie qui est redescendu du mat en annonçant des côtes aux reliefs escarpés qui apparaissaient vers l'Ouest.

J'ai entendu des soupirs de soulagement ainsi que des marmonements qui émanaient des troupes ... certains ne se cachent plus pour me montrer leur désapprobation évidente du choix de la direction empruntée ...
Je ne les en blâme pas ... mais je vais rappeller aux commandants des différentes unités que le Général aux commandes de ces navires et de cette expédition n'a toujours pas changé et qu'ils ont plutôt interêt a remotivé nos troupes en vue de batailles que je sens très proches.

Cette entrevue à teneur militaire et le harangue aux troupes ont eu le mérite de rappeller à tous que je n'étais pas d'humeur clémente et qu'ils connaissaient à présent la place de chacun.
Il faudra quand même que je me méfie des flêches perdues pendant les entraînements ...

La terre approche ... on va devoir contourner ces falaises ... la vigie a annoncé une position basse pour le débarquement ... depuis les embarcations, les archers sont en place pour repousser d'éventuels assauts ennemis.
Les troupes débarquées sont en place et les premiers rapports des éclaireurs sont mitigés ... pas de présence hostile ... ou plutôt plus de présence ...

Les embarcations n'auraient pas tenu un jour de plus ... quoique nous trouvions ici, ce n'est vers la mer qu'il faudra regarder !

Les seconds rapports des éclaireurs m'apprennent que des combats ont eu lieu vers l'Ouest entre des Orques et des Nains ... plutôt une bonne nouvelle ... des ennemis qui s'entretuent, c'est toujours réjouissant !
Les combats semblent se poursuivre en direction d'une forteresse naine, toujours vers l'Ouest.
D'autres rapports m'apprennent des mouvements de troupes dans les directions voisines ... un Vénérable m'a dit un jour en Athel Loren qu'il vaut mieux éviter d'être entre l'écorce et le tronc du chêne, à moins d'être un gland !

J'ai convoqué les commandants et après avoir expliqué la situation ainsi que les différentes alternatives qui nous étaient offertes, je leur ai proposé de continuer vers l'Ouest et de poursuivre les belligérants vers la forteresse naine ...
Ils sont tous d'accord et je vois bien que c'est avec une hargne féroce qu'ils vont annoncé la nouvelle aux troupes ...
Nous nous mettons en route ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Re: Des nouvelles d'Athel Loren   Lun 19 Sep - 23:16

Carnet de route : Jour 3 (suite)

Avant la bataille :

Naérath avait convoqué ses commandants sous sa tente pour un conseil de bataille. Chaque unité ainsi représentée pourrait expliquer sa stratégie en fonction des rapports des éclaireurs et Naérath déciderait des mouvements et positionnements déterminants. Ils étaient presque tous arrivés et attendaient impatiemment le début du conseil. Seul le représentant du clan Laith-Kourn se faisait encore désirer comme à son habitude. Son implication dans l'expédition bien qu'évidente ne suffisait pas aux autres commandants qui n'oubliaient pas son arrivée tout aussi brutale qu'imposée par le conseil des clans.

Le clan Laith-Kourn avait toujours été le centre de plusieurs conflits intra-claniques et malgré leur légendaire mais avérée vaillance au combat, les autres clans les laissaient dans leur solitude quasi mystique. Ainsi attendu, Nustorigh avait fait son entrée dans l'expédition et enfin sous la tente du général.

Naérath regarda d'un air désapprobateur l'arrivée désinvolte du Changeforme puis sans plus attendre, commenta les derniers rapports des éclaireurs tout en positionnant les troupes ennemies sur la carte.

- Les éclaireurs nous ont rapporté de précieuses informations : Premier point : le terrain
Il ne nous est pas favorable. Ces montagnes nordiques sont truffées d'éperons rocheux et de collines escarpées qui vont bloquer les lignes de vue des archers et vont ralentir la progression des esprits de la forêt vers la forteresse naine. De plus, nos forêts seront bloquées rapidement.
Second pont : les Ogres
Ils doivent arriver par le sud demain au plus tard. Il semblerait que ce ne soit qu'un petit détachement.
Troisième point : Les Nains
Le plus difficile va venir de la forteresse naine. Les éclaireurs ont eu plusieurs fois leur attention attirée par les différents reflets que projettent les armes des nains. La méticulosité et le soin apportés au nettoyage des armes impliquent d'une part une certaine inaction mais aussi le besoin de montrer aux ennemis leurs armes. J'en conclu donc que ces arquebusiers et ce canon-orgue constituent les atouts majeurs de cette petite garnison. Sinon, leur orgueil démesuré les aurait poussés à montrer leurs autres jouets.
Ceci implique deux points majeurs : le premier est que même s'ils sont en nombre restreint, ils ne redoutent aucun assaut derrière leur forteresse et le second découlant du premier est que nous sommes donc vulnérables à moyenne distance.
Je conclurai ces informations par la tactique que j'ai élaborée avant d'écouter vos suggestions. Elle se résume ainsi. Nous arrivons sur le flanc Est des ogres et les contournons par le Sud pour les repousser vers la forteresse. Ils seront pris sous les feux des nains et des Asraï réunis. Cependant, il ne faut pas les occire avant qu'ils ne démolissent les portes de la forteresse. Je crois qu'il ne serait pas très sage de rester sous le feu ennemi à essayer d'enfoncer ces portes, il vaut mieux qu'ils s'en chargent à notre place.

Il regarda un à un ses commandants qui acquiescèrent. Seul Nustorigh avec son attitude désabusée objecta qu'un assaut en bonne et due forme de la forteresse naine serait dès plus efficace au regard de l'empressement des Ogres à vouloir y entrer et malgré l'arrivée de ceux-ci. Il argumenta sa stratégie en expliquant qu'après avoir réglé leur compte aux Nains, nous pourrions défendre nous-mêmes la forteresse et nos archers sur les remparts les feraient tomber comme des mouches. Les autres commandants intervinrent férocement en lui rétorquant que sa stratégie se ferait au détriment des troupes d'infanterie qui auraient leurs rangs éclaircis sous les feux des arquebusiers et du canon-orgue sans parler de l'infanterie et des tireurs Ogres qui auraient alors pour cible nos dos exposés.
Nustorigh se leva alors brusquement. Un bref instant, la rage des autres commandants fit place à la surprise et celui-ci sortit de la tente sans un mot et sans un regard vers ses compagnons.

Naérath conclut le conseil par ces mots : La stratégie étant adoptée, vous savez tous ce que vous aurez à faire demain. Nous partons à l'aube. Qu'il en soit ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Re: Des nouvelles d'Athel Loren   Lun 19 Sep - 23:45

Carnet de route : Jour 3 (suite)

La bataille :

Dès l'aube, les troupes s'étaient positionnées sur le flanc des Ogres et hors de portée des tirs Nains.
Naérath avait cependant eu la désagréable surprise de voir les premières troupes Ogres passées bien avant le positionnement des siennes. Naérath avait aussi pu confirmer par ses yeux que le terrain était loin d'être à son avantage et que les archers allaient peiner à abattre les ennemis.
Son inexpérience face à de nouveaux ennemis allaient aussi lui révéler la faiblesse de sa stratégie. Non seulement les troupes avancaient très rapidement vers la forteresse presque sans essuyer de pertes mais elles étaient renforcer par l'arrivée de retardataires qui bloquaient ainsi toutes tentatives d'attaques par le Sud.

Cependant, à mesure que les Ogres arrivaient aux portes de la forteresse, les arquebusiers Nains et les archers Asraï éclaircissaient leurs rangs. Les Esprits de la Forêt, quant à eux prenaient à revers les retardataires et empêchaient tout renfort de submerger la forteresse. Lorsque les portes tombèrent ...

Naérath décida d'engager le combat sur le plan magique ... mais les contrées nordiques ne sont pas favorables aux magies du Vieux Monde ... et le général ne dut son salut qu'aux nombreuses prières qu'il fit à ses dieux et aussi à la chance.

De nombreux Asraï périrent et quelques esprits de la Forêt les suivirent dans ce déchaînement de forces occultes.

Mais Naérath, revenu sur le champ de bataille accéléra les manoeuvres d'encerclement et de défense magique aussi laborieuses qu'infructueuses pour certaines qu'adéquates pour les autres.

Les Nains vinrent à bout des Ogres avec un carré de Marteliers ... ou presque ... En effet, leur tyran écrasait la résistance Naine lorsque Nustorigh n'écoutant que sa fougue et son orgueil défia et défit en duel le tyran aux portes de la forteresse naine pour le poursuivre et l'achever sur les rochers de la cour. C'était quelques instants avant de mourir d'une salve assassine et traitresse d'arquebuses naines.

Lorsque Naérath en fut avertie, elle lança l'assaut sur la forteresse pour la voir exploser devant ses yeux et ceux de ses troupes tout aussi médusées qu'incrédules.
Ainsi s'acheva l'existence de Nustorigh dont la vaillance ne fut pas une fois de plus usurpée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Re: Des nouvelles d'Athel Loren   Jeu 29 Sep - 20:46

Carnet de route de Naérath : Jour 4

Après réflexion de l'état-major et aux vues des rapports des éclaireurs, il s'avère que des créatures de non-vie tentent de nous suivre. Nous allons obliquer vers le Sud afin d'éviter d'être acculer aux limites de l'inslandis ou dos aux falaises de glaces sans aucune marge de manoeuvre possible.

Les troupes sont ragaillardies par cette mise en jambe contre les Ogres. Je pense que nous devrons revenir fouiller les ruines de cette forteresse pour y découvrir quelques éléments de réponse éventuelle à notre quête. Mais le temps presse et bien que nous ne craignons les assauts des morts-vivants, un périple vers le Sud ravive la bonne humeur des troupes.

Je vais faire quelques prières aux dieux et envoyer un rapport au Conseil des Clans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Re: Des nouvelles d'Athel Loren   Jeu 29 Sep - 20:53

Carnet de route de Naérath : Jour 4 (suite)

Nos troupes sont parvenus dans une clairière. Les éclaireurs l'ont nommé la clairière aux 5 collines. Le terrain est dégagé et je pense que nous allons nous reposer quelques temps.

Les commandants d'unités m'ont informé d'une étrange nouvelle. Certains archers auraient vu Nastorigh près du camp. Il vaquait à ses occupations coutumières. Je n'aime pas ce genre de nouvelles, elle sont le signe d'un mauvais présage ... celui de la mort ...
Je vais discuter avec les troupes pour éradiquer cette rumeur qui ne peut que favoriser la peur et la poltronnerie au combat.

Je vais faire encore quelques prières aux dieux.

Mais d'où vient cette poussière jaune ? Elle couvre presque toutes nos tentes ... on dirait du sable ...


Dernière édition par belois le Jeu 29 Sep - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: La fin de Naérath   Jeu 29 Sep - 20:56

Carnet de route de Naérath : Jour 4 (fin)

C'est au beau milieu de ma sieste que la garde rapprochée est venue en vociférant réveiller mon auguste personne ... je rêvais ... je rêvais d'arbres et de forêts, de fraicheur et de douceur, de clairière ensoleillée et de danse au clair de lune ...

Toujours cette poussière qui recouvre même le sol à présent ... c'est bien du sable, il croque sous les dents; il s'insère partout, un vrai fléau ... Comment est-il possible que ce sable puisse recouvrir cette clairière dans le Grand Nord ?

Le temps de regarder l'horizon pour y voir des formes vaporeuses qui ondulent comme sous la chaleur d'un sol brûlant ... comme dans un désert

L'ennemi est partout ... il nous fait face ... ce sont des morts-vivants ... des descendants de Khemri ... Que font-ils si loin de leur terres natales ?

- Stiragirth, sonne le rassemblement ... l'ennemi est à nos portes ...

Ce silence ... étrange et pesant ... et ce drôle d'ennemi qui nous laisse même le temps de placer nos troupes ... comme s'il avait le temps ... l'éternité ...

Je repense à cette rumeur ... elle devient si écrasante ...


Je vais lâcher les 3 hiboux au cas où ... un pour chaque allié et le dernier pour le Conseil des Clans ... ils préviendront qu'il est trop tard si cela tourne mal ...
Un petit rapport, un carte griffonnée avec nos derniers déplacements et l'état actuel de la bataille. Ils savent que si Sssshhhhh tombe, il sera trop tard ...

Un rapport succint des éclaireurs nous informent que l'ennemi dispose de nombreux archers ... ils ne valent pas nos braves mais ils feront des dégâts dans nos rangs.
Il faut les rejoindre vite pour les empêcher de tirer et d'éclaircir nos unités d'archers ...

Une unité de Dryades fera face aux Chevaliers des Nécropoles, elle sera aidé en soutien latéral par une unité de lémures sur le flanc gauche. Sur le flanc droite, une autre unité de lémure et de dryades chargeront une unité d'archers dans un premier temps puis, la catapulte et les autres unités dont on aperçoit les têtes en arrière plan pour terminer par la catapulte.

Les trois unités d'archers vont éclaircir les rangs des archers adverses ... prions que leurs tirs fassent mouche ! Je vais les accompagner dans cette frénésie ... la magie nous sera des plus utiles ... et quelle domaine que celui de la Vie face à cette horde de morts-vivants.

Sssshhhh se positionne à nos côtés, il va enfoncer encore une unité d'archers et se rabattra sur leurs commandants.

Nos troupes s'élancent et déjà nos archers n'éclaircissent pas leurs rangs ... encore un mauvais présage ...
La magie ne nous aide en rien ... mais ils bougent enfin ...
Leur lenteur est impressionante ... ou est-ce leur faculté d'économiser leur geste pour donner le coup juste ... nos compagnons tombent ... les uns derrière les autres ... ils sont trop nombreux ... et nous sommes beaucoup trop avancés ... que faire ? Si je sonne la retraite pour nous repositionner, nous ferons de meilleures cibles de dos et nous ne riposterons pas ... il faut continuer ... je serre les dents et des larmes coulent sur mon visage couvert de poussière à la vue de mes frères qui tombent sous les flèches ennemies.

Les Chevaliers des Nécropoles sont au corps à corps avec les lémures et livrent un beau combat ...

Nous allons tenter un nouvel assaut ... et à courte portée, ils devraient tomber ces maudits archers.
Les dryades galvanisées par leurs frères lémures se ruent sur des archers dont les ossatures volent littéralement en éclat sous leurs coups puissants.
Je tente à nouveau d'invoquer les Etres du dessous pour affaiblir les rangs adverses ... c'est de nouveau un échec ...
Les archers se sont trop avancés ... ils n'ont pas le temps dde tirer et leurs homologues ennemis ne vont pas nous rater ... je vais prier les dieux ...

Le sang coule de ma poitrine ... une flèche m'a atteint mortellement ... je ne reverrais certainement pas Athel Loren ... tous les espoirs reposent sur Sssshhhh


Dernière édition par belois le Ven 30 Sep - 11:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Re: Des nouvelles d'Athel Loren   Jeu 29 Sep - 21:58

Lettre d'Illandar retrouvée sur sa dépouille :


Au Conseil des Clans,

Je vous adresse cette ultime lettre. Puisse-t-elle un jour vous parvenir. Je fais confiance aux hiboux.

Notre général Naérath est tombée sous les flèches ennemies et le commandement de notre expédition m'a été confié.

Dans cette bataille sanglante, nos troupes Asraïs n'ont pas démérité ... mais seuls les Esprits des bois font des ravages ...

Les Lémures ont ecrasé les Chevaliers des Nécropoles, leurs archers ont fondu et les dryades ont occupé leurs commandants ...

Seul Ssshhh, inébranlable a massacré plusieurs de leurs unités. Il devrait nettoyer le flanc droite s'il n'est pas pris de flanc par ce régiment impressionnant commandé par leur général.

Leur Nécrosphinx est entré dans la bataille et a chargé nos lémures sur le flanc droite, mais par un sortilège que je ne connais point, elles se sont enfuies et ont été mises en pièces. Les dryades, quant à elles, sont au corps à corps avec les archers du flanc droit et nettoient leurs rangs.


J'ai repris la plume ... nous allons chargé le carré de commandement ... souhaitez-moi bonne chance ... Ssshhh est impérial, il est seul face à ces squelettes qui exécutent leurs danses mortelles ... avec de la chance, nous survivrons au combat et renverrons à la poussière ces créatures de non-vie.


Dernière édition par belois le Ven 30 Sep - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Homme-Arbre ... c'est pas une vie ...   Jeu 29 Sep - 22:17

Sssshhh avait intégré l'expédition de Naérath comme pilier et garant de la sécurité de cette quête désespérée.
Il avait la confiance de ses pairs Vénérables et de ses alliés Lémures et dryades ...
Il était estimé par ces drôles d'humanoïdes aux oreilles pointues qui avaient un jour débarqués dans Athel Loren pour s'y cacher puis pour la défendre contre les assauts répétés de ses ennemis.

Il savait que ce voyage ne serait pas de tout repos ...

Il avait suivi ce général quand ils étaient partis vers le Grand Nord par les chemins magiques des bosquets sacrés
Il avait douté de ce général quand ils avaient tous pris la mer ...
Il avait haï ce même général quand il avait persisté dans son erreur en continuant vers l'Ouest sur les flots en furie ...
Il avait voulu réduire en copeau son général, cet humanoïde incompétent et tellement orgueilleux qui l'avait remplacé comme mat et dont les voilures lui avait été cloué dans son écorce pour poursuivre la traversée ...
Il avait oublié cet affront dans le froid du Grand Nord à tenter de ne pas geler ...
Il avait pris plaisir à lacérer et à démembrer ces grands humanoïdes appellés Ogres ...
Il avait été galvanisé par la bravoure de ses compagnons ... à un contre trois ...
Il avait enfin adorer réduire en poudre (d'os) ces squelettes qui le laissèrent sans sève ...

Les Hiboux avaient compris ... Sssshhh était tombé ... les messages devaient être délivrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belois
Gobelin
Gobelin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Bruxelles ... un autre champ de bataille

MessageSujet: Après la tempête ...   Dim 9 Oct - 19:06

Le sable retombait sur la plaine aux 5 collines ...

Deux farfadets sautaient dans les décombres de la bataille et accessoirement sur les restes des Lémures et des Dryades ...

Les écorces vacillèrent, les farfadets roulèrent au sol en se repoussant mutuellement et regardèrent émerger l'Hamadryade parmi les restes des branches cassées, des écorces arrachées et des troncs lacérés ...

Les deux farfadets rejoignirent en toute hâte l'Hamadryade qui se dirigeait vers un autre tas d'écorce qui remuait ... les Esprits de la Forêt n'étaient pas vaincus ... ils ne laisseraient pas cette infamie impunie ...

Enchydrach revenait à la vie et devinait le chemin emprunté par les morts-vivants ... ses farfadets lui murmuraient très près du tronc quels sévices ils pourraient leurs infliger rendant folle de terreur Enchydrach qui reconstituait lentement ses forces ...

Elle vit les hiboux ... il fallait avertir les alliés humains ... le conseil des Clans aussi
Elle prit quelques restes d'écorces et grava des symbôles puis elle remit à chacun des trois hiboux un message laconique ...
Qui comprendrait le langage d'une Hamadryade, à part les Esprits de la Forêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des nouvelles d'Athel Loren   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des nouvelles d'Athel Loren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Athel Loren en danger.
» [DECO] Pierre Gardiennes d'Athel Loren
» [2000 pts] Liste Standardisé d'Athel Loren
» [magie] Chant d'Athel Loren, un sort dévastateur?
» [Rec] Escarmouche en Athel Loren

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Battle Arena :: Warhammer Battle :: Récits-
Sauter vers: